L’histoire d’un photographe généraliste moderne
Cette entrée a été publiée le 08/09/2016 par Vanguard World.← Article précèdentArticle suivant →

L’histoire d’un photographe généraliste moderne

Internet est rempli de conseils pour la prochaine génération de photographes professionnels. Les donneurs de conseil disent que développer une expertise tôt sur une niche dans une carrière de photographie pro est la seule façon de se distinguer  dans cette industrie de plus en plus compétitive aujourd'hui. Mais la carrière du photographe généraliste Floyd Dean et le chemin de son succès partagent une histoire plutôt différente. En fait, sa carrière diverse et très rapide, rappelle les racines historiques, généralistes de la photographie pro et reflète l'opportunité sans limite offerte par le monde contemporain d'aujourd'hui.

BIO PIC

Proche de la rivière Delaware, Floyd Dean a commencé sa carrière dans le nord-ouest de l'État de New York à 12 ans, en assistant un photojournaliste, couvrant principalement les événements autour des sports de moto, incluant les Grands Prix. Après l'université, la grande percée de Floyd dans la photographie est venue d’un poste de photographe salarié dans une agence de publicité influente.

"J'étais l’un des trois photographes salariés, assigné pour shooter pour tout le panel de clients de l'agence sur des industries très différentes," s'est remémoré Floyd. "Leur grande liste de clients incluait des marques connues telles que Fila et Swiss Army. Nous étions au défi de faire que chaque photo soit canon, étant donné que le succès des campagnes publicitaires était fortement lié à la présentation d’images remarquables. Cette pression pour obtenir la meilleure image dans chaque type de photographie m'a mis au défi de donner le meilleur de moi-même, à chaque projet qui m’était confié.

En 1986, Floyd a abandonné cette vie en agence et a décidé de créér sa propre affaire de photographe freelance. Célébrant maintenant 30 ans de succès, Floyd a gagné des affaires récurrentes, provenant des plus grandes agences au monde et des marques parmi les plus iconiques comme Mercedes Benz et Coca-Cola pour en nommer quelques-uns. Floyd shoot les personnes, les lieux et les produits d'industries très différentes, incluant les équipements de sport/de défense, les automobiles, les hommes politiques, la nourriture et les boissons, la mode, les chaussures, les restaurants, le tourisme - parmi tant d'autres.

Floyd et son équipe de cinq personnes ont comme signature une approche centrée sur le client.

"Quand les clients demandaient, ' pouvez-vous faire ceci? ' Je répondais toujours, 'oui,'" a dit Floyd. "Nous avons continué à gagner une bonne réputation dans des industries particulières, mais aussi nous avons constamment entrepris de nouveaux types de projet et avons activement accueilli les opportunités de shoot pour d'autres industries. Cette flexibilité était critique et importante. Nos clients appréciaient d’avoir un partenaire qui allait de l’avant – qui puisse gérer une grande variété de types de projet et les mener à bien de façon fiable. Cela nous a donné de la réputation dans le business qui a propulsé notre croissance au fil des années."

1953 EX-122 Corvette

Capturer l'émotion dans la photographie n'a jamais été aussi importante que cela l’est aujourd'hui, Floyd a expliqué et a décrit un facteur qu’il définit comme étant critique pour le succès.

"Chaque projet, peu importe sa taille, son budget ou son but, est spécial pour nous," dit Floyd. "C'est pourquoi 90 % du travail est effectué avant le shoot. La préparation est extraordinairement importante. Vous devez complètement comprendre les buts du client. Vous devez vous assurer que tous les détails ont été réglés à l'avance - du maquillage aux besoins en équipement et particulièrement en éclairage. Quand la préparation est faite correctement, le shooting des images est partie facile et amusante. Quelques photographes disent qu'ils se présentent et mitraillent. Vous ne pouvez pas simplement capturer l'émotion juste de cette façon. Quand vous n'avez pas suffisamment préparé un shoot, vous finirez préoccupés avec des soucis comme le manque du bon équipement, rendant impossible la concentration sur l'émotion. Préparez-vous sévèrement."

Pendant que son accent sur la préparation est resté solide comme un roc pendant les 30 dernières années, son activité s'est développée, en lien avec les avances technologiques et le changement des besoins des clients.

Beach Yoga

"Étant agile et capable de shooter et shooter correctement à travers une variété de sujets m'a aidé à garder le fil des affaires, quoique le monde a changé," a dit Floyd. "Par exemple, les marques autos et leurs agences de pub n'ont plus les besoins substantiels en photographie qu'ils avaient autrefois. Je connais beaucoup de photographes qui ont été touchés quand ces bouleversements dans l’industrie sont arrivés, parce qu'ils passent le plus clair de leur temps à construire des clients et un portfolio autour d'une spécialité hautement spécifique. C'est risqué."

Floyd croit qu'il y a des occasions plus grandes avec la photographie généraliste qui est souvent partagée dans l'industrie.

"La limitation avec le développement d'une spécialité est que chemin faisant, vous créez une zone de confort très définie," a-t-il dit. "Après un certain temps, tout ce que vous essayez à l'extérieur de ce type particulier de photographie est en dehors de votre zone de confort. C'est un sentiment dangereux. En tant que photographe généraliste, mes clients nous adressent constamment de nouveaux projets, sujets et besoins. Ma zone de confort est mon processus. J'ai fait tellement de tout que peu de chose ne me parle pas. Aussi, les egos n'existent pas avec moi ou mon équipe. Nous aimons ce que nous faisons mais nous sommes constamment en admiration du travail des autres photographes. Je suis souvent abasourdi par le travail incroyable que font certains photographes aujourd'hui. L'énergie de continuer à s'améliorer n’est jamais partie et elle ne doit pas."

Tandis que Floyd reconnaît l'importance de développer une signature avec un style de photographie, il recommande vivement aux photographes de continuer à le réinventer

"Le Style, de par sa nature même, ne dure qu’un certain temps jusqu’à ce qu'il apparaisse comme démodé ou trop vu," a-t-il dit. "Il en va de même pour la photographie. Vous devriez vous challenger vous-même avec de nouveaux styles et sujets et votre propre marque globale. Faites de la recherche. Connaissez toujours qui est meilleur que vous. Montrez, expliquez ce que vous voulez faire, mais pas ce que vous faites. Restez constant dans ce que les gens voient de vous et dans le développement de votre travail. Soyez passionné  - exceptionnellement passionné - et vous réussirez."

Floyd est un utilisateur des produits Vanguard de longue date.

"Je dis toujours aux photographes que les trépieds, les têtes, les sacs et les valises peuvent être aussi importants que l'appareil photo," dit-il. "Vous voulez avoir un système fiable avec des têtes et des quickshoes qui fonctionnent fluidement ensemble. Je ne suis jamais sans mon trépied Alta Pro. Il ne m’a jamais laissé tomber dans aucun emplacement. Il est léger et solide. Le trépied VEO est conçu pour le voyage et parfait pour les shoots fixes. Le sac Heralder est léger, facile à porter et fournit un accès rapide vers le matériel."

Tethered3

 

Pour inspirer votre regard sur la photographie éclectique de Floyd, consultez DeanDigital.com et suivez-le sur Facebook & Twitter.

Laisser un commentaire
  •  
Contact Us