Caroline Jensen enseigne l'art du Cinemagraphe
Cette entrée a été publiée le 02/03/2016 par Vanguard World.← Article précèdentArticle suivant →

Caroline Jensen enseigne l'art du Cinemagraphe

L’Art du Cinemapraphe

par Caroline Jensen

Caroline Jensen, Professionnelle Vanguard, se spécialise dans le portrait en noir et blanc, le travail de macro unique et les paysages colorés. Elle est également formatrice à la CMuniversity pour Clickin Moms.

EN SAVOIR PLUS A PROPOS DE CAROLINE

Les cinemagraphes sont une étude de curiosité et de patience. Je suis généralement un photographe, mais la magie des cinémagraphes a attiré mon attention et je me suis plongée dedans. Aujourd'hui, je vais vous donner quelques conseils et astuces pour réussir vos cinémagraphes.

Un cinemagraphe est une vidéo qui se déroule sous une photo de la même scène. Vous masquez la couche photographique et révélez les morceaux de mouvement en dessous. L'effet peut être surprenant pour le spectateur, qui peut ne pas s'attendre à ce que l'image bouge. L'effet est meilleur lorsqu'une petite partie de l'image se déplace, plutôt qu’une grande partie qui peut donner l'impression que le cinemagraph est une vidéo et l'effet est alors perdu.

J'utilise trois programmes pour faire mes cinemagraphs, bien que vous puissiez utiliser Photoshop seul pour une version très simple. Mon flux de travail commence par importer la vidéo dans Lightroom pour l'étalonnage des couleurs dans le module de la bibliothèque, puis je travaille avec les rouages du cinemagraphe dans Flixel. L'image fixe, qui est au-dessus, peut être éditée n'importe où, mais j'aime utiliser Photoshop pour pouvoir cloner toutes les zones qui ont besoin de retouches.

Voici quelques conseils à prendre en compte lors de la réalisation d'un cinémagraphe:

  1. Planifiez votre cinemagraph à l'avance. J'aime faire un storyboard de mes images. Il se peut que l'image ne s'affiche pas exactement comme vous le souhaitez, mais cette étape garantit que le processus est plus fluide. Tout d'abord, il faut avoir une idée de ce que vous voulez déplacer dans l'image. Je cherche des éléments naturellement mobiles, comme de la vapeur, des étincelles, de l'eau qui coule, etc. Sachez qu'un mouvement prévisible, comme de l’eau qui coule, est plus facile qu'un mouvement imprévisible, comme une personne portant un collier qui bouge.
  2. Travaillez sur des clips vidéo de la plus haute qualité possible (je filme en 4K ou HD) et filmez des séquences plus longues que vous ne le pensez. Beaucoup de mes cinemagraphes sont des films en boucle qui ne durent que quelques secondes. J'essaie de filmer au moins dix secondes à la fois pour améliorer les chances qu'un film fonctionne.
  3. Isolez la zone de mouvement que vous souhaitez révéler de la vidéo et assurez-vous qu'elle ne chevauche aucune autre zone de mouvement. C'est un domaine où les essais et erreurs sont nécessaires. Beaucoup de cinémagraphes potentiels se sont retrouvés dans la poubelle à cause d’un mouvement capricieux empiétant sur la zone masquée. Mon plus grand conseil est d'isoler le mouvement sur un fond neutre ou sombre. Soyez particulièrement prudent avec les sujets vivants. Les larmes qui roulent sur la joue peuvent être une bonne idée, mais si votre sujet bouge, l'effet ne marchera pas
  4. Ancrer des personnes dans vos cinemagraphes. Permettez à votre sujet de s'asseoir ou de s'appuyer contre une surface solide afin de pouvoir retenir son souffle et se caler pendant que vous filmez votre clip.
  5. Utilisez un trépied robuste. J'utilise le Vanguard VEO 265CB en voyage et l'Alta Pro 254CT avec la rotule BBH 100BH chez moi. C’est impératif, car tout est voué à l’échec, si la caméra bouge de trop. J'utilise un retardateur ou un déclencheur de mouvement pour m'assurer que mon appareil photo ne bougera pas au démarrage ou à l'arrêt d'une vidéo.

Mon dernier conseil est de shooter plusieurs options en une seule séance. Les cinémagraphes peuvent prendre beaucoup de temps et il est décevant d'échouer uniquement parce que vous n'avez pas réussi à obtenir une séquence de film qui soit réussie. Il est préférable de faire plus que de sous-estimer !

Voir plus de cinemagraphes de Caroline et plus : https://flixel.com/carolinej/

Laisser un commentaire
  •  
Contact Us